paroles de chansons  Samedi 28 Juin
 Événements/Histoire du 28 Juin
Liste des chanteurs

Jean Ferrat
sa vie, son oeuvre

Une chanson au hasard


 
Napoleon IV   (Jean Ferrat)

Parce qu'un Corse lui fit la cour
Au doux temps de ses illusions
Me mère en me donnant le jour
Me prénomma Napoléon
En haut d'un vieil hôtel miteux
Je règne sur une chaise et un pieu
Mes Tuileries donnent au fond d'la cour
J'suis l'Napoléon des faubourgs

Si ma Joséphine
C'est une chouette gamine
Elle est vite à bout d'arguments
Pour m'faire oublier le temps présent
Mais sans crier gare
Quand j'en aurai marre
D'jouer à cache-cache avec la mouise
J'croquerai la dot à Marie-Louise

J'travaillais chez Pitt & Cobourg
Des gars qui n'font jamais d'cadeaux
Et ne vous laissent sur les os
Que d'quoi faire la peau d'un tambour
Au blocus de mon estomac
Ils s'amusèrent pendant des mois
Pour me vider comme dans l'histoire
De leur usine de Trafalgar

J'suis dans la débime
Et ma Joséphine
Qui ne vit pas que d'l'air du temps
Va me laisser choir sur le champ
Sur le champ de bataille
Quand l'amour se taille
On arrive au bout d'son rouleau
Moi j'viens d'connaître mon Waterloo

J'ai eu beau faire donner la garde
A trop compter sur les souris
On s'retrouve dans un terrain vague
Du côté de la Plaine Saint-Denis
C'est là qu'sans pognon sans amour
Comme Napoléon dans son île
J'finirai ma vie en exil
Mais dans cet exil des faubourgs

J'aurai pas la veine
Comme à Sainte-Hélène
De voir le soleil sur la mer
Jouer au fond les golfes clairs
J'suis rayé d'l'Histoire
Jusqu'au jour de gloire
Où les pieds joints, le teint livide
On m'fera l'honneur des Invalides


Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé ou éducatif
envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact    ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  ·  1600 poèmes · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)

Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr