paroles de chansons  Dimanche 29 Juin
 Événements/Histoire du 29 Juin
Liste des chanteurs

Jean Ferrat
sa vie, son oeuvre

Une chanson au hasard


 
Chanter  (Jean Ferrat)

Ils m'addressent leurs chansonnettes
Avec au coeur un fol espoir
Comme si j'avais le pouvoir
De faire d'eux une vedette
De notre métier à facettes
On ne leur montre évidemment
Que le bon côté des paillettes
Sous les projecteurs éclatants

On se couche quand ils se lèvent
Le monde est beau et souriant
Et notre vie n'est plus qu'un rêve
Dans leurs têtes d'adolescents
L'argent l'amour les grands voyages
La gloire acquise à bon marché
Toute la panoplie d'usage
Que dément la réalité

Chanter
Ce n'est pas ce qu'on vous proclame
Chanter
Il faut s'y jeter à tue-tête
A bras le coeur à fendre l'âme
Avec un seul point au programme
Celui de n'être sûr de rien
Celui de n'être sûr de rien

Avoir une santé de fer
De la chance avec le talent
Et cette faculté de faire
Un sourire en serrant les dents
En écoutant claquer les portes
Sur votre nez à deux battants
Penser le diable les emporte
Croire en hiver à son printemps

Pour une vedette miracle
J'en ai tant vu depuis dix ans
Depuis vingt ans encore qui raclent
Leur guitare dans les beuglants
Leur vie passe par des lueurs
D'espoir et de reconcement
On les voit marcher lentement
Un ver qui leur ronge le coeur

Chanter
Ce n'est pas ce qu'on vous proclame
Chanter
Il faut s'y jeter à tue-tête
A bras le coeur à fendre l'âme
Avec un seul point au programme
Celui de n'être sûr de rien
Celui de n'être sûr de rien

Mais si ces propos vous irritent
Dans leur sombre réalité
Vous allez les jeter bien vite
Et n'en faire qu'à votre idée
Si vous sentez du fond de l'âme
Et du ventre jusqu'à vos mains
Brûler cette petite flamme
Contre laquelle on ne peut rien

Dans l'allégresse ou la démence
Vous partirez un beau matin
En suivant le chemin d'errance
Des saltimbanques musiciens
Que vous soit belle la bohême
Que soit clément votre destin
Il faut vivre ce que l'on aime
En payant le prix qui convient

Chanter
Ce n'est pas ce qu'on vous proclame
Chanter
Il faut s'y jeter à tue-tête
A bras le coeur à fendre l'âme
Avec un seul point au programme
Celui de n'être sûr de rien
Celui de n'être sûr de rien


Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé ou éducatif
envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact    ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  ·  1600 poèmes · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)

Cette page a mis 0.08 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr