paroles de chansons  Vendredi 18 Juillet
 Événements/Histoire du 18 Juillet
Liste des chanteurs

Nino Ferrer
sa vie, son oeuvre

Une chanson au hasard


 
La création

Au commencement des temps
Il n'y avait rien que le vide, le désordre et les ténèbres.
Il y eut un soir, et il y avait Dieu
Il y eut un matin, et Dieu décida qu'il fallait créer le monde

Il y eut un soir, il y eut un matin
Il faisait tout noir, on n'y voyait rien.

	« Qu'est-ce qui s'passe ici?
	Il fait noir comme dans un four
	La première chose nécessaire
	Serait un peu de lumière. »

Il y eut un deuxième jour, un soir et un matin
On y voyait plus clair, mais on ne voyait rien.

	« Ce monde est bien trop mélangé
	Et je n'sais par où commencer
	Mettons d'abord le ciel en haut
	Et en bas nous mettrons les eaux. »

Il y eut un troisième jour, un soir et un matin
Et le ciel était vide et dans l'eau il n'y avait rien.

	« Ce monde est beaucoup trop humide
	Il n'y a nulle part où mettre pied
	D'abord faisons donc une terre ferme
	Et puis des arbres et des forêts. »

Il y eut un quatrième jour, un soir et un matin
Et dans le ciel il n'y avait toujours absolument rien.

	« Alors il nous faut un soleil
	Que nous mettrons dans ce coin-ci
	Il faut une lune et des étoiles
	Pour éclairer le ciel, la nuit. »

Il y eut un cinquième jour, un soir et un matin
Tout était très joli, il ne manquait plus rien.

	« Mais non, tonnerre de moi, voyons
	Il manque un gros morceau
	Que les oiseaux volent dans les airs
	Que les poissons nagent dans l'eau. »

Il y eut un sixième jour, un soir et un matin
Faut-il encore quelqu'chose ou ne faut-il plus rien?

	« Il faut encore les animaux
	Les petits, les moyens, les gros,
	Les nuls, les méchants, les gentils
	Et plus l'homme et la femme aussi. »

Il y eut un septième jour, un soir et un matin
Cette fois c'était bien sûr, il ne manquait plus rien.

	« Oui je crois que tout est fini
	Et ça m'a l'air très réussi
	Il faut seul'ment faire un essai
	Pour voir si tout fonctionne à souhait.
	Laissons donc tourner la machine
	Pendant quelques millions d'années
	Faisons de cette journée divine
	Le jour où l'on devra se reposer. »


Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé ou éducatif
envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact    ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  ·  1600 poèmes · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)

Cette page a mis 0.05 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr