poèmes
 Dimanche 29 Juin
 Événements/Histoire du 29 Juin
    

Joachim du Bellay
sa vie, son oeuvre

Un poème au hasard


 
XIX
Tout le parfait dont le ciel nous honnore,
Tout l'imperfait qui naist dessous les cieux,
Tout ce qui paist noz esprits et noz yeux,
Et tout cela qui noz plaisirs devore:

Tout le malheur qui nostre aage dedore,
Tout le bonheur des siecles les plus vieux,
Rome du temps de ses premiers ayeux
Le tenoit clos, ainsi qu'une Pandore.

Mais le destin debrouillant ce Caos,
Où tout le bien et le mal fut enclos,
A fait depuis que les vertus divines

Volant au ciel ont laissé les pechez,
Qui jusqu'icy se sont tenus cachez
Sous les monceaux de ces vieilles ruines.

Les Antiquités de Rome

envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.02 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr