poèmes
 Vendredi 25 Juillet
 Événements/Histoire du 25 Juillet
    

Jean Froissart
sa vie, son oeuvre

Un poème au hasard


 
On doit le temps ainsi prendre qu’il vient,
On doit le temps ainsi prendre qu’il vient,
Toudis ne peut durer une fortune.

Un temps se part, et puis l’autre revient.
On doit le temps ainsi prendre qu’il vient.

Je me conforte à ce qu’il me souvient
Que tous les mois avons nouvelle lune.
On doit le temps ainsi prendre qu’il vient,
Toudis ne peut durer une fortune.






envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr