poèmes
 Jeudi 3 Juillet
 Événements/Histoire du 3 Juillet
    

José Maria de Heredia
sa vie, son oeuvre

Un poème au hasard


 
Vendange
Les vendangeurs lassés ayant rompu leurs lignes,

Des voix claires sonnaient à l'air vibrant du soir

Et les femmes, en choeur, marchant vers le pressoir,

Mêlaient à leurs chansons des appels et des signes.



C'est par un ciel pareil, tout blanc du vol des cygnes,

Que, dans Naxos fumant comme un rouge encensoir,

La Bacchanale vit la Crétoise s'asseoir

Auprès du beau Dompteur ivre du sang des vignes.



Aujourd'hui, brandissant le thyrse radieux,

Dionysos vainqueur des bêtes et des Dieux

D'un joug enguirlandé n'étreint plus les panthères ;



Mais, fille du soleil, l'Automne enlace encor



Du pampre ensanglanté des antiques mystères

La noire chevelure et la crinière d'or.



envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.02 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr