poèmes
 Mercredi 2 Juillet
 Événements/Histoire du 2 Juillet
    

José Maria de Heredia
sa vie, son oeuvre

Un poème au hasard


 
Le Bain
L'homme et la bête, tels que le beau monstre antique

Sont entrés dans la mer, et nus, libres, sans frein,

Parmi la brume d'or de l'âcre pulvérin,

Sur le ciel embrasé font un groupe athlétique.



Et l'étalon sauvage et le dompteur rustique,

Humant à pleins poumons l'odeur du sel marin,

Se plaisent à laisser sur la chair et le crin

Frémir le flot glacé de la rude Atlantique.



La houle s'enfle, court, se dresse comme un mur

Et déferle. Lui crie. Il hennit, et sa queue

En jets éblouissants fait rejaillir l'eau bleue ;



Et, les cheveux épars, s'effarant dans l'azur,

Ils opposent, cabrés, leur poitrail noir qui fume,

Au fouet échevelé de la fumante écume.



envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr