poèmes
 Samedi 5 Juillet
 Événements/Histoire du 5 Juillet
    

Stéphane Mallarmé
sa vie, son oeuvre

Un poème au hasard


 
Salut
Rien, cette écume, vierge vers

À ne désigner que la coupe;

Telle loin se noie une troupe

De sirènes mainte à l'envers.



Nous naviguons, ô mes divers

Amis, moi déjà sur la poupe

Vous l'avant fastueux qui coupe

Le flot de foudres et d'hivers;



Une ivresse belle m'engage

Sans craindre même son tangage

De porter debout ce salut



Solitude, récif, étoile

À n'importe ce qui valut

Le blanc souci de notre toile.



envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.02 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr