poèmes
 Samedi 5 Juillet
 Événements/Histoire du 5 Juillet
    

Émile Nelligan
sa vie, son oeuvre

Un poème au hasard


 
Les Vieilles Rues


Que vous disent les vieilles rues
Des vieilles cités ?...
Parmi les poussières accrues
De leur vétustés,
Rêvant de choses disparues,
Que vous disent les vieilles rues ?

Alors que vous y marchez tard
Pour leur rendre hommage :
- " De plus d'une âme de vieillard
Nous sommes l'image, "
Disent-elles dans le brouillard,
Alors que vous y marchez tard.

" Comme d'anciens passants nocturnes
" Qui longent nos murs,
" En eux ayant les noires urnes
" De leurs ans impurs,
" S'en vont les Remords taciturnes
" Comme d'anciens passants nocturnes. "

Voilà ce que dans les cités
Maintes vieilles rues
Disent parmi les vétustés
Des choses accrues
Parmi vos gloires disparues,
Ô mornes et mortes cités !

           
envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.02 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr