poèmes
 Lundi 7 Juillet
 Événements/Histoire du 7 Juillet
    

Pablo Neruda
sa vie, son oeuvre

Un poème au hasard


 
Midi
Ondine tu es fille de la mer, ton corps
est d'eau pure, ô cousine de l'origan,
et ton sang cuisinière, est de terre vivante,
terrestres et fleuries, voilà tes habitudes.

Tes yeux regardent l'eau, et soulèvent les vagues,
tes mains vont vers la terre, en y lâchant les graines,
l'eau et la terre où sont tes domaines profonds
se sont unies en toi par la loi de l'argile.

Naïade, ton corps fend la turquoise marine
et bientôt resurgi fleurit dans la cuisine
c'est ta façon à toi d'assumer ce qui est

Avant de t'endormir encerclée de mes bras
qui, pour que tu reposes, écartent de ta nuit
herbe, légumes, algues, écume de tes songes

La centaine d'amour
à Matilde Urrutia

envoyez vos commentaires pas encore de commentaire
version à imprimer dans une nouvelle fenêtre





   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.01 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr