poèmes
 Lundi 20 Novembre
 Événements/Histoire du 20 Novembre
    



Les poèmes des internautes :

La cle de mon coeur écrit par kelly le 13/02/09
Suis la voix qui t'a guider dans ton coeur,
c'est en suivant ce chemin que tu trouveras
la cle de mon bonheur.
Parmi ces milliers de cles ,essaie de trouver
celle qui pourras deverouiller la porte de mon coeur.
Si tu trouve cette cle tu pourras deverouiller la
porte de mon coeur.Il pourras ensuite aller te rejoindre.
Regarde dans le ciel ,tout ces milliers d'etoiles
que tu vois.Ce sont des milliers de baiser que je t'envois.
Si tu m'aimes tant,pourquoi tu ne viens pas ?
Mon petit coeur t'attends impatiemment.
Si tu vois une trace de lumiere, sa veut dire
que tu n'est plus tellement loin et donne moi un signe
que je puisse voir que c'est vraiment toi.

écrit par kelly le 13/02/09


Notre coeur pour letre aimer,
celui qui nous fait charmer,
cest celui quon doit le garder.

Jai apris de notre amitier,
celui quil faut garder.
Lamitier est precieuse
et il faut la garder.

Aimer est un verbe ,mais
aussi une affection.
Il en vaut bien de la fonction.

écrit par kelly le 13/02/09
javais cru entende ta voix
quand tu mas guider dans ton coeur.
tu mas fait perdre ma voie,
loin du bonheur.

je tai dit je taime en
ecrivant un poeme
mais dans ton coeur je ne
sais pas si tu maimes.


je nai fait que penser a toi
tu as ete la pour moi.
de tes bras qui me maintient,
je me sentais si bien.

mon coeur tappartenait,
il taimais,il le disait.
je nai fait que attendre ce jour.

écrit par kelly le 07/02/09
Seule dans l'ennui,dans mes soucis,
Pensant a ce qui m'arrivait.
De mes reves qui s'isolait.

Javais beau penser a toi,
Mais je ne pensais qua moi.
De mes sentiments.de ce que je ressentais.

La maniere dont tu me rwgardais,
de la compliciter qui sinstallait.

Le bleu de tes yeux écrit par dance21 le 06/02/09
Le soir au bord de ton chagrin,
je ne fais que penser a tes riens.
Ne me souciais du temps,
Lorsque vient prendre le temps.

Coucher au bord de tes yeux,
je ne fait que penser a ce moment
ou lon se regardait dans les bleus.

Penser a toi qui ma fait charmer,
je ne pensais pas a en faire tomber.
De tes doux yeux qui me maintient,
par la longue nuit qui sisolait.

A ton tour tu me charmeras,
le bleu de tes yeux qui em tomberas.
Le bien que tu mentoure,
dans tes bras qui en fait le tour.

Lorsque le soleil se leveras,
des nouvelles tu men diras.
Car le soleil lever,
tout sera effacer.

Jattends que la nuit reviens
pour que je puisse encore
rever a tes doux yeux bleus





DébutDébut Page précédente [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] Page suivante FinFin
   ·   contact   ·  livre d'or · les arbres · European trees · voyages  · 1500chansons · Fables de Jean de La Fontaine · Les passions (récits)
Cette page a mis 0.05 s. à s'exécuter - Conception© 2006 - www.lespassions.fr